Union Européenne de Cyclisme
VTT 20 juin 2021

Andreas Seewald et Natalia Fischer remportent #EUROXCM21

Andreas Seewald et Natalia Fischer remportent #EUROXCM21

Andreas Seewald et Natalia Fischer Esusquiza sont les nouveaux champions européens dans la discipline du marathon en VTT. Si les Suisses sont resté un peu en retrait chez les hommes, les suissesse ont brillé puisque La championne suisse Steffi Häberlin termine à la deuxième position, devant la championne du monde Ramona Forchini et Ariane Lüthi.

Chez les hommes, c'est surtout Samuele Porro qui a tenté de faire la différence en s'échappant dès la première montée. L'Italien, qui restait sur deux deuxième place aux championnat d’Europe a également pris tous les risques dans les descentes, car il savait que le meilleurs grimpeurs, Andreas Seewald, était sur ses talons. Mais dans la dernière longue montée menant vers Béplan, le point culminant du parcours, l'Allemand Seewald a réussi à revenir sur l'Italien et le déposer littéralement. Sur les derniers kilomètres de montée, il est parvenu a creuser un trou de sinq minutes, qu'il a habilement géré dans la dernière descente d'environ dix kilomètres pour rouler vers le titre de champion d’Europe. La deuxième place est revenue à Porro devant le tchèque Martin Stosek. Le champion suisse Martin Fanger a terminer meilleur Suisse en bouclant le parcours en huitième position.

Seewald, qui a la réputation de ne pas être le meilleur descendeur, était satisfait que sa tactique ait fonctionné : "Je voulais faire le plus de dégâts possible en montée, c'est-à-dire provoquer une présélection. J'ai assez bien réussi. Mais ensuite j'ai chuté deux fois en légère descente. J'étais juste trop nerveux. Mais dans la deuxième montée, j'ai pu montrer que j’étais le plus fort, ce qui me satisfait vraiment.". L’Italien Porro, qui termine donc pour la troisième fois consécutive à la deuxième place se montrait assez philosophe : "J'ai tout tenté jusqu’au bout et je n'ai donc rien à me reprocher. Dans les montées, j'ai poussé à fond et dans les descentes, j'ai tout risqué. Mais Seewald était tout simplement plus fort. Une médaille est une médaille".

Martin Stosek, troisième, a connu des problèmes techniques dès le début de la course : "Je ne pouvais pas changer de vitesse correctement. Cela m'a posé des problèmes sur ce parcours très exigeant. Mais je suis heureux pour mon coéquipier Andreas Seewald qui a pu s’imposer. Compte tenu de la situation, je suis satisfait de cette troisième place."

Dans la course féminine, Steffi Häberlin est partie à la chasse au titre en s’échappant dès les premiers kilomètres de course. Mais elle aussi payé un peu ses efforts dans la dernière montée. L'Espagnole Natalia Fischer Esusquiza a pu dépasser la championne suisse, qui a pu conserver ensuite cette position jusque sur la ligne d’arrivée pour terminer vice-championne d’Europe. La championne du monde Ramona Forchini, qui visait également le titre a dû se contenter de la médaille de bronze.

À l'arrivée, Fischer était submergée par ses sentiments. Son arrière-grand-père était originaire d'Evolène et a ensuite émigré en Espagne en tant que travailleur migrant. La Suissesse de cœur a réalisé la course parfaite pour s’adjuger son premier titre européen.

Les ambitions de Steffi Häberlin ont été contrariées par des crampes aux jambes dans la dernière montée : "Je n’avais jamais connu ça avant. Dans la première montée, tout s'est bien passé. Ma tactique était de ne laisser partir personne. C'est ainsi que j'ai abordé la course et je ne regrette rien. Mais dans la dernière montée, j’ai vraiment souffert. Dans la dernière descente, je n'avais aucune chance de rattraper Fischer, donc au final je suis très satisfaite de la médaille d'argent."

"La seconde moitié de la course a été très difficile pour moi. J'ai dû me prendre tous les risques dans la dernière descente car Ariane Lüthi revenait sur moi. Et c’est là que j’ai chuté mais heureusement j'ai pu continuer". C’est ainsi que Ramona Forchini résumait son combat pour le titre, elle qui était partie pour gagner et qui avait concentré sa tactique sur Katazina Sosna, qui avait remporté le Dolomiti Hero la semaine dernière. Malgré une journée un peu difficile, elle se montrait satisfaite d’avoir pu défendre sa troisième place jusqu’au bout.

Dans la même catégorie

#EUROMTB22 - LA SUISSE SUR LE TOIT DE L’EUROPE
VTT 3 juillet 2022
#EUROMTB22 - LA SUISSE SUR LE TOIT DE L’EUROPE
En savoir plus
#EUROMTB21, TITRES À PAULINE FERRAND-PREVOT ET LARS FORSTER
VTT 15 août 2021
#EUROMTB21, TITRES À PAULINE FERRAND-PREVOT ET LARS FORSTER
En savoir plus
CHAMPIONNATS D’EUROPE VTT 2021, LA « PREMIÈRE » DE LA SERBIE
VTT 10 août 2021
CHAMPIONNATS D’EUROPE VTT 2021, LA « PREMIÈRE » DE LA SERBIE
En savoir plus